Principe 7 – L’illusion de l’absence de défauts

Trouver et corriger des défauts n’aide pas si le système conçu est inutilisable et ne comble pas les besoins et les attentes des utilisateurs.

La relation entre la maîtrise d’ouvrage et sa maîtrise d’œuvre peut rapidement se détériorer si on ne comprend pas la réalité décrite par ce principe.

Oui un logiciel peut être est jugé inutilisable à juste titre par la maîtrise d’ouvrage alors que le logiciel a un fonctionnement validé conforme aux spécifications par les tests de la maîtrise d’œuvre à juste titre également.

Mais comment ça se fait ?!!

La vidéo du Principe 7 l’explique en moins de 5 minutes.

Les questions et commentaires des lecteurs améliorent la qualité du contenu et font plaisir à l’auteur, n’hésitez pas à m’écrire ci-dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑