Août 01

Si les mêmes tests sont répétés de nombreuses fois, il arrivera que le même ensemble de cas de tests ne trouvera plus de nouveaux défauts. Pour prévenir ce “paradoxe du pesticide”, les cas de tests doivent être régulièrement revus et révisés, et de nouveaux tests, différents, doivent être écrits pour couvrir d‟autres chemins dans le logiciel ou le système de façon à permettre la découverte de nouveaux défauts

Il arrive que de bons tests soient moins efficaces avec le temps, cette détérioration est due à un phénomène qui s’appelle le paradoxe du pesticide.

La vidéo du Principe 5 explique ce paradoxe et propose des solutions pour limiter son impact.

Les questions et commentaires des lecteurs améliorent la qualité du contenu et font plaisir à l’auteur, n’hésitez pas à m’écrire ci-dessous.

About the Author

Consultant de génération Y, Anir RADID partage ses connaissances et expériences dans le domaine des Tests Logiciels.