Août 01

Les tests peuvent prouver la présence de défauts, mais ne peuvent pas en prouver l’absence.

Les tests réduisent la probabilité que des défauts restent cachés dans le logiciel mais, même si aucun défaut n’est découvert, ce n’est pas une preuve d‟exactitude.

Plusieurs décennies de tests logiciels ont permis d’identifier des règles auxquelles les tests se soumettent telles des lois de la physique.

Re-visiter ces principes se révèle utile même pour des professionnels qui ont des années d’expérience derrière eux.

Je vous ai préparé une série de courtes vidéos pour illustrer la substance de ces principes et les rendre accessibles à tous : Clients, Fournisseurs, Manageurs, Développeurs, Testeurs…etc

La première vidéo « Principe 1 – Les tests montrent la présence de défauts »explique ce que le test peut faire et ce que le test ne peut pas faire.

Les questions et commentaires des lecteurs améliorent la qualité du contenu et font plaisir à l’auteur, n’hésitez pas à m’écrire ci-dessous.

About the Author

Consultant de génération Y, Anir RADID partage ses connaissances et expériences dans le domaine des Tests Logiciels.