Comment faire un planning pour un projet de test

By Anir RADID | Non classé

Mar 06

Un planning est une projection dans le temps des activités d’un projet.

Un planning est essentiel pour :

  1. Susciter l’engagement
  2. Donner de la visibilité
  3. et Pousser à l’action

Pour créer un planning il faut :

  1. Décomposer le projet en tâches
  2. Estimer les durées des tâches
  3. Prévoir la disponibilité de l’équipe
  4. Renseigner les dates clés du projet
  5. Dessiner le planning en respectant les contraintes : de durée, de disponibilité et de livraison

L’ISTQB dans son syllabus avancé « Gestionnaire de test » décompose le processus de test en 8 activités principales, mais un planning n’en exige heureusement que 3 :

  • Pilotage: Planification, Suivi, Contrôle, évaluation des critères de sortie, reporting et Clôture
  • Préparation : Analyse, conception et implémentation
  • Exécution : Exécution et reporting

Les activités de pilotage étant permanentes ne seront pas représentées dans le planning.

Un projet simple aura par conséquent un planning composé de 2 tâches et ressemblera alors au graphique ci-dessous :

Une application fait généralement l’objet de plusieurs livraisons, chaque livraison met à disposition de l’équipe de test un lot de fonctionnalités. Notre planning contiendra autant de tâches de Préparation et d’Exécution qu’il y ‘a de lots : Chaque lot aura une tâche de préparation et une tâche d’exécution.

1- Estimer les durées des tâches

Chaque tâche de préparation et d’exécution doit avoir une durée.

La durée d’une tâche de préparation/exécution est la somme de toutes les durées de préparation/exécution des fonctionnalités contenus dans le lot correspondant.

Pour en savoir plus sur les techniques d’estimation consulter l’article Comment estimer un projet de test.

2 – Prévoir la disponibilité de l’équipe

Collecter les absences planifiées des membres de l’équipes et prévoir aussi les absences non planifiées (maladies, montée en compétence lente, déplacements,…etc)

Un outil de planification doit proposer un tableau facilitant cette collecte et son utilisation.

3 – Renseigner les contraintes de dates

Lister toutes les dates clés pouvant impacter le planning.

  • La date mise en production
  • Les dates de livraison
  • Les dates de disponibilité de l’infrastructure
  • Les dates de validation des spécifications

4 – Dessiner le planning en respectant les contraintes

Chaque case du tableau de planning correspond à une durée et une disponibilité.

La règle du jeu est de compléter les cases en ayant comme objectif:

  • Faire baisser le RAF à zéro
  • Garder la capacité restante au dessus de zéro

Veiller à la cohérence avec les dates de livraison des spécifications validées et des lots de l’application développés.

About the Author

Consultant de génération Y, Anir RADID partage ses connaissances et expériences dans le domaine des Tests Logiciels.